5 Associations de plantes en Permaculture

Même s’il elle ne se résume pas à ça la permaculture utilise l’association des plantes pour une meilleure prospérité de celles-ci. Quand on débute on ne sait pas toujours quelles associations de plantes faire, lesquelles fonctionneront,… Certaines ne peuvent surtout pas être associées car elles se nuiraient l’une l’autre. Alors si vous voulez réussir vos associations de plantes, je vous invite à lire cet article jusqu’au bout.

Le pouvoir de l’entraide

Si l’entraide est bénéfique pour nous être humain, elle se montre tout autant bénéfique pour les plantes et autres être vivants. La permaculture applique ses observations des écosystèmes sur ses cultures. Ainsi on a pu observer plusieurs combinaisons de plantes qui prospèrent très bien ensemble et qui permettent même une meilleure production.

C’est parti pour 5 association de plantesAssociations qui fonctionnent

1. La carotte et la ciboulette

On dirait le titre d’une fable de la fontaine.

Elles forme une association idéal. Les feuilles de carottes ont tendance à attirer « la mouche de la carotte » dont les vers mangent les racines. En plantant de la ciboulette à côté, les carottes seront protégées par le parfum de la ciboulette qui masquera celui des carottes. De plus, la ciboulette offre des fleurs dont les pollinisateurs raffolent.

2. Les haricots et le maïs doux

Cette association vient des amérindiens. C’est deux plantes sont un parfait exemple de vie en symbiose. Le maïs grâce à ses longues tiges, permet au haricots de grimper et donc leurs sert de tuteurs. Le plant d’haricot lui offre un paillis autour des pieds de maïs, garde les racines au frais, stabilisé les tiges et maintient le terreau humide. Ce qui fait que le maïs et le haricots fonctionnent si bien c’est parce que les haricots fournissent de l’azote au mais.

3. Des tomates savoureuses

Pour des tomates pleines de saveurs, plantez à cotés d’elles du basilic. Il accroît leur gout.Le parfum de celui-ci éloignera aussi les nuisibles. Placez avec elles des œillets d’inde. Ils éloignent les aleurodes et attirent les abeilles. La bourrache fera encore une excellente accompagnatrice. Elle permet d’écarter le sphinx des tomates.

4. Les épinards et les fèvesassociation de plantes

Les fèves apportent de l’azote et de l’ombre, ce qui empêche la montée en graines trop rapide aux épinards d’été. Ceux d’hiver sont à associer avec les choux. Vous pouvez aussi mettre quelques poireaux. Les épinards pousseront entre ces derniers et permettront de cultiver la place (autrement perdue) entre les poireaux.

5. Concombre, laitue et fraisier

Le plan de concombre prend de la place et pousse en hauteur alors que les salades et fraisiers poussent au ras du sol. Ils les protégera du soleil.Ils ont tous les trois besoin d’une bonne quantité d’eau.

 

Les plantes ennemies

Il y a certaines plantes qui ne s’apprécie pas du tout et qui se nuisent l’une l’autre. La famille des oignons et l’ail n’ont pas beaucoup de copains par exemple.

Voici un tableau avec les associations a éviter et celles a favoriser (si vous voulez faire vos propre associations)

LégumesAssociations réputées favorablesVoisinages à éviter
Ailchicorée, pissenlit, tomate, fraiseartichaut, asperge, chou, haricot, pomme de terre
Aspergeconcombre, poireau, pois, tomate, persilail, blette, betterave, chicorée, oignon
Auberginepomme de terre, oignon
Betteravecéleri, laitueasperge, épinard, poireau, tomate
Carottebetterave, échalote, haricot,  laitue, oignon, panais, poireau, pois, radis, salsifismaîs, blette
Céleribetterave, chou, concombre, haricot, poireau, pois, tomatelaitue, maïs, persil
Chicoréesépinards, roquetteasperge, chou
Chouxbetterave, céleri, concombre, épinards, haricot, laitue, pois, pomme de terre, salsifis, tomatechicorée, courgette, fenouil, fraisier, mâche, maïs,pissenlit, poireau, radis
Courge/potironchou, laitue, maïs, pomme de terrefenouil, radis
Échalotecarotteharicot, pos, chou
Épinardartichaut, chou, fraisier, haricot, navet, pomme de terre, radis, tomate
Fenouilcéleri-rave, poireauchou, concombre, épinard, haricot, navet, panais, tomate
Fèvechou, laitue, pomme de terreoignon
Fraisierail, oignon, poireauchou
Haricotcarotte, céleri, chou, concombre, épinard, laitue, maïs, pomme de terreail, courgette, échalote, fenouil, oignon, poireau, pois
Laituebetterave, carotte, chou, courge, fève, fraisier, haricot, melon, navet, oignon, poireau, pois, radis, tomatecéleri, persil
Mâchefraisier, poireau
Maïsbetterave, courge, haricot, pois, potiron, tomatelaitue, oignon
Navetchicorées sauvages, épinard, fraisierchicorées frisée et scarole
Oignoncarotte, laitue, panais, mâche, radisharicot, pois
Panaisbetterave, chou-rave, oignon blanc, radisfenouil, laitue
Poireauartichaut, asperge, carotte, céleri, fenouil, laitue, mâche, tomateblette, chou, betterave, haricot, persil, pois
Poisasperge, carotte, chou, céleri, concombre, laitue, navet, pomme de terre, radisail, échalote, oignon, persil, poireau
Pommes de terrecéleri, chou, courge, épinard, fève, haricot, pois, potiron, radis, tomatemaïs
Radiscarotte, concombre, épinard, haricot, laitue, oignon, pois, tomateschou
Salsifiscarotte, épinard, oignon, poireau
Tomatechou, concombrepomme de terre

Les règles à retenir pour créer vos associations

Associez les plantes qui ont les même besoins en eau. Ça paraît logique mais on n’y pense pas toujours.association de plantes

• Utilisez les plantes relativement grande et plus demandeuses en soleil et chaleur comme parasols pour les plantes de mi ombres. Elles abriteront les plantes de sous bois qui risque d’être brûlées ou déshydratées par le soleil.

Utilisez les aromates pour repousser les nuisibles. Leur parfum prononcé les repousseront. Et les fleurs mellifères pour attirer les pollinisateurs.

• Renseignez vous sur les besoins des plantes que vous voulez cultiver. Ça vous permettra de mieux savoir lesquelles sont complémentaires.

  •  Faites un plan des variétés que vous comptez faire pousser. Regardez celles qui s’entendent bien et faites vos propres associations.
  • Il faut éviter de cultiver ensemble deux plante qui sont toutes deux fortement aromatiques.Cela risque de nuire à leur arômes respectif.
  • Les légumes à feuille et les légumes à tiges ne font pas bon ménage.
  • Les légumineuse ne supporte pas les oignons, poireaux, échalotes,…
  • Prenez le temps d’analyser le climat de votre balcon, terrasse, jardin… Vérifier son orientation, le temps d’exposition au soleil, sil est fort exposé au vent,… Tous ces détails vont vous permettre de savoir quel type de fruits ou légumes prospéreront chez vous. En effet si votre balcon est orienté plein nord, il vous sera difficile de cultiver des légumes qui ont besoins de soleil.

En résumé

Pour réussir vos associations, il faut que vous préparez bien votre projet de potager. N’ayez pas peur de tester de nouvelles choses en suivant la liste ci-dessus vous pouvez vous lancer sans soucis. Amusez vous, prenez plaisir à jardiner et donnez de l’amour à vos plantes et elle vous le rendront bien!

Si vous avez des associations qui ont bien fonctionnez pour vous je suis preneuse de tout conseil. N’hésitez pas a me partager tout ça en commentaire 😀

 

Partager l’article
  •  
  •  
  •  
  • 2
  •  
    2
    Partages
  •  
    176
    Partages
  • 174
  •  
  •  
  • 2

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *