lait soja

Comment faire son lait de soja ?

Hello les consomm-ACTEUR ! 😀

Je vous parle aujourd’hui, d’un nouveau geste à adopter pour réduire encore un peu plus notre production de déchet. En vous parlant du lait de soja maison.

Le lait de soja fait beaucoup parler de lui ces derniers temps. En bon ou en mal, comme beaucoup de choses d’ailleurs. Comme j’ai décidez de réduire un maximum mes déchets, j’ai cherché comment éviter les cartons de laits de soja (très difficile à recycler en plus). Je me suis donc acheté un kit pour faire des lait végétaux soi-même. Je vous mets le lien ici .Si vous voulez vous le procurer. Dans cet article, je vous explique comment le fabriquer. Alors n’en perdez pas une miette 😉

Le lait de soja meilleur pour la santéLait soja

Petite parenthèse, pour vous expliquer en quoi il est meilleur pour la santé. Certains diront oui d’autres non, en tout cas ce qui est sûr, c’est que le lait de vache et autres animaux n’est pas bon pour nous. Nous sommes le seule mammifère au monde à encore consommer du lait une fois adulte.

Le lait animal peu importe son origine est très riche car il doit permettre une bonne croissance au nourrisson. En plus de ça, il contient une bonne quantité d’hormones qu’il peut provoquer des dérèglements hormonaux chez nous voir même des cancers.

Qu’en est-il de son rivale?

Le lait de soja contient  ce que l’on appelle des isoflavones. Ce sont eux qu’on accuserait d’être des perturbateurs endocriniens. Mais pourtant, malgré la compositions de ces molécules qui se rapproche beaucoup des œstrogènes, il n’a pas été prouvé que les isoflavones joueraient ce rôle sur notre système endocrinien.

Si l’on résume tout ce qu’il y a à savoir sur l’impacte du soja sur notre santé, on peut dire qu’en quantité raisonnable, il ne présente aucun effet néfaste sur l’être humain au contraire il aurait même des propriétés protectrices contre le cancer. Cependant, il est à éviter pour les femmes enceintes et les jeunes enfants

(attention si vous souhaitez donner du lait végétal à votre bébé pour éviter le lait de vache, prenez unique des préparations spécialisées de ce type. Surtout PAS DE BOISSON VEGETALE DE GRANDE SURFACE !)

Pour une explication plus en détails sur l’impacte du lait de soja sur notre santé je vous invite à lire l’article “soja: un aliment dangereux” d’Alice Esmeralda.

Bien choisir son soja

lait soja

On a vu l’impacte des lait animal et de soja sur la santé mais la deuxième raison pour laquelle on veut se mettre aux laits végétaux, c’est pour l’environnement et les animaux.

Ça part toujours d’une bonne intention mais pour que notre consommation de soja n’ai pas trop d’impacte sur notre planète. Il faut bien savoir choisir son soja.

  • Premier point à vérifier quand on veut acheter du soja, c’est de regarder s’il a le labelle BIO. Si ce n’est pas le cas cela veut dire qu’il est rempli d’OGM, de pesticides,…
  • Le deuxième critère important à prendre en compte, c’est sa provenance. En effet, L’importation du soja pollue et quand il est cultivé à l’étranger  même bio, il est souvent la source de déforestation. Heureusement, nous avons des producteurs locaux français !
  • Donc s’il est bio et local, il a une impacte beaucoup moins grande que la consommation de viande. Pour info, si vous avez entendu dire que le soja est beaucoup plus polluant que la viande, ce n’est pas tout à fait exacte. En tout cas, si c’est pour pointer du doigts les végans, ce n’est pas le bon argument. Car quand on regarde plus en détails, on comprend qu’il s’agit de la production de soja pour l’élevage du bétail et non pour la consommation directe de l’homme. Le soja bio et local à une très faible impact en réalité.

Soja pour lait végétal

Vous vous demandez peut être, à quoi ressemble le soja pour faire ce fameux lait. C’est vrai qu’on a l’habitude de le voir sous la forme de pousses de soja, de lait, crème, tofu,etc…

Pour faire du lait, Il vous faut  des graines de soja jaune. Elles sont rondes et de la couleur des pois chiches. Vous les trouverez en magasin bio. Je ne les ai pas encore trouvées en vrac mais les miennes viennent de chez Farm et elles sont dans un emballage biodégradable.

Après toutes ces explications, voici le moment de la préparation

  1. La veille, mettez une bonne poignée de graines de soja à tremper dans de l’eau pendant 12h. Cette phase sert à débuter la germination des graines et de ce fait à les réhydrater. Elles seront donc plus molles et ça facilitera le mixage.
  2. Attention, étape importante: Après avoir trempées toute la nuit, mettez-les à bouillir 15-20min.

Pourquoi?

Le soja cru est indigeste. D’ailleurs, il a un goût relativement mauvais sans cuisson.

3. Un fois bouillit, mixez-le soit dans votre appareil à lait végétal soit dans un bol que vous allez transvaser ensuite dans un sac à lait

4. Vous allez rajoutez de l’eau pour diluer le concentré de lait de soja.

5. Une fois le mélange terminé. Vous pouvez  par exemple l’aromatiser avec de la vanille et du sirop d’agave ( c’est mon combo préféré).

Le lait se conserve 3-4 jours au réfrigérateur. 

Petite astuce zéro déchet et anti-gaspi:

Le soja moulu qu’il vous reste à la fin, vous pouvez l’incorporer dans vos pâtisseries. Ça ne changera pas le goût et au moins on évite le gaspillage alimentaire.

Ce procédé peut être réalisé avec toutes sortes de fruits secs (noix de cajou, noisette, cacahuètes, amandes,…)

Alors à vous d’essayer et de trouver celui qui vous convient 😀

J’espère que cet article vous aura plu. N’hésitez pas à me dire en commentaire si vous avez déjà fait vos lait végétaux, lesquels vous préférés,… 🙂

Partager l’article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    1
    Partage
  • 1
  •  
  •  
  •  

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *